samedi 12 juillet 2014

HoL - Chapitre 3, partie 2 : Nous ne sommes pas meilleurs amis pour rien. ♥




Chapitre 3, partie 2 : Nous ne sommes pas meilleurs amis pour rien. ♥

Quelques froissements de mon drap m'ont réveillée cette nuit là. J'ouvre les yeux pour voir de là où venait le mouvement, quand je pose les yeux sur cette tête rouge qui me regarde, mais qu'est-ce qu'il fait dans mon lit ?

- Castiel ?!

Je l'entends bafouiller comme un idiot, ce qui me détache un sourire. Voir Castiel perdre ses moyens, ça vaut le coup. Mais bon, mon lit quoi. C'est fou ça quand même, il me colle de partout pendant la nuit.. C'est pas comme si j'étais si dérangeante, je ne ronfle même pas !

-Tu fais quoi dans MON lit ?

Son visage s'assombrit : il va encore s'énerver. Super, non seulement c'est pas de ma faute s'il s'énerve, en plus il vient m'observer la nuit et il trouve le droit de s'énerver contre moi. Je soupire en me retournant pour lui faire dos, me calant sur un autre oreiller.

- C'est bon, reste.

Je sens le drap se froisser légèrement en refermant les yeux, avant de virer au rouge tomate : il vient de m'enlacer, là. C-C'est une habitude entre colocataires, ça ? Je comprends rien. Un coup il semble énervé puis la seconde d'après, pouf, un Castiel mignon et romantique. D'un côté, je crois que ça ma plaît.. La chaleur de ses bras m'entoure, je peux sentir son odeur d'ici. En vrai, je me demande comment est vraiment Castiel au fond..

Finalement, le fait qu'il soit à mes côtés m'aide à m'endormir, et je plonge lentement dans un sommeil agréable, conduit au rythme du souffle lent et chaud de Castiel, que je sens dans ma nuque. Je passe donc une nuit paisible, pas un seul cauchemar le reste de celle-ci.

« BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP-BIP.»

Le réveil, ainsi qu'un râle masculin venant de la tomate à mes côtés, me sortent de mon sommeil, un peu en sursaut. Je me redresse et frappe mon réveil comme tout adolescent pour l'éteindre. Oui, depuis qu'on a failli être en retard à mon premier jour, j'ai décidé de mettre un réveil. Pas question d'arriver une fois de plus en retard. Je sors donc de mon lit puis observe Castiel en croisant les bras, l'air mécontent. Il se réveille, s'étire, fatigué, tout va bien, tout est normal.. Sauf qu'il est encore dans MON lit, dans MA chambre. Je fais comment pour m'habiller moi ? Il ne réagit pas. Tant pis, je soupire puis me dirige vers la salle de bain avec mes fringues tandis que l'autre émerge. Je cherche du regard mes affaires puis commence à tranquillement me préparer, fermant un placard au passage. Il est pas ordonné et en plus psychopathe. Y'a que moi pour tomber sur ce genre de colocataires. Quelque part je comprend maintenant pourquoi Lysandre joue le rôle de sa « maman » quand il vient le soir. Mais en attendant, je m'habille, me coiffe comme il faut, optant aujourd'hui pour une tenue à la Alexy, mon ancien meilleur ami : chemise blanche, cravate bicolore, jupe plissée turquoise pâle et mi-bas blancs pour le général, et une veste rose ainsi qu'un casque audio de même couleur pour le style, des converses turquoises et blanches pour les chaussures. Le tout avec quelques nœuds et une queue de cheval. Voilà une Aoi qui m'est familière ! Je souris à la fille radieuse que je vois dans le miroir, puis ressors de la salle de bain pour revenir dans ma chambre, lâchant un soupir de soulagement. Monsieur est enfin allé se préparer. Je prend mon sac en vérifiant que j'ai toutes mes affaires pour les cours puis je descend dans la cuisine pour me préparer un bol de céréales que j'avale rapidement. Ça fait du bien 5 minute sans Castiel tiens. Je reviens dans le hall pour voir ce dernier descendre les escaliers avec l'air à moitié endormi. Il me considère quelques secondes avec une expression sur le visage que je n'arrive pas à cerner, puis prend a parole :

- C'est carnaval ou quoi ? Dit-il en riant presque.

Je fronce les sourcils en devinant qu'il parle de moi. Moi, au moins, je porte pas les mêmes fringues tous les jours ! Je fais mine de ne pas l'entendre et ouvre la porte d'entrée pour faire un pas dehors.

- Tu vas vraiment sortir comme ça ? En marchant ? renchérit-il.

J'hausse les épaules puis hoche la tête, me tournant vers lui. Il a toujours son sourire moqueur aux lèvres. Je plisse les yeux, mon sac sur le dos.

- Attends 5 minutes, j'vais t'emmener. Tu te feras prendre pour une folle dans la rue moins longtemps comme ça.

- Comme tu veux. dis-je, un peu agacée par les plaisanteries matinales de mon colocataire.

Au moins il ne mentait pas. Quelques minutes plus tard, il reviens avec une barre de céréales à moitié entamée en bouche, me faisant signe d'avancer, ce que je fais sans précédent. Nous descendons jusqu'à son garage, et à nouveau il sors son magnifique deux roues et nous montons. Je prend ensuite sa taille pour ne pas perdre équilibre, enfin i démarre. Puis je regarde la route défiler un moment. Mon dieu qu'il roule vite.. Si vite qu'on arrive rapidement au lycée, à l'heure pour une fois. Je descend de sa monture puis l'attend, je suppose que monsieur a décidé de m'accompagner jusqu'à la salle de cours. Dans les couloirs, je croise différents type d'élèves : des intellos jusqu'aux timides, en passant par quelques élèves qui sont un peu dans le style de Castiel, à qui ce dernier ne prête même pas attention. On arrive finalement dans la classe, là où je laisse Castiel qui se dirige vers le fond de la classe à sa place habituelle tandis que moi je rejoins Kentin. C'est un cours de science je crois. En tout cas, vu les tables je pense que oui. Je m'installe tranquillement, avant que Kentin me regarde d'un air stupéfait et un peu admiratif. Je lui souris un peu nerveusement.

Aoi : Un.. Un problème ?
Kentin : Non, au contraire ! Tu es ravissante.
Aoi : Merci.. C'est gentil !

Tiens ! Prend-ça, Castiel. Ma tenue n'est pas ridicule du tout ! Je souris à cette pensée alors que le professeur arrive en classe un peu maladroitement. Puis le cours se passa normalement, bien qu'il était assez long et je me surprenais à plusieurs reprises à discuter avec Kentin, histoire d'en apprendre un peu plus sur lui. C'est ainsi que se déroule donc la matinée. Pendant la pause, avant d'aller manger, j'ai rejoins Rosalya et Lysandre, on parlait de tout et de rien.

Rosalya : Alors comme ça, tu vis avec Castiel ?! Mais c'est génial ! J'ai hâte de vous voir en petits amoureux tous les deux.
Aoi : N-Non.. Ce n'est que mon colocataire, puis je ne pense pas que Castiel aime les tenues de couple assorties..
Lysandre : Castiel dans un tel accoutrement ne serait plus le même.

Tout le monde acquiesça. Et d'un coup, je senti un poids sur mon dos et des bras entourer mon cou. J'ai à peine le temps de réagir quand un sourire énorme se dessine sur mon visage lorsque je reconnais la voix de la personne voulant me surprendre.

?? : Hey ! Mais qu'est-ce que tu fais là ?
Aoi : Alexy ?!

Je me retourne pour le considérer longuement avant de le prendre dans mes bras. Depuis quand il est arrivé ? On était dans le même collège avant que je ne déménage de chez ma mère pour intégrer Sweet Amoris. Je le serre fort, incapable d'enlever ce stupide sourire sur mes lèvres. Une fois l'étreinte relâchée je me retourne vers Rosalya et Lysandre qui saluent Alexy. Ils le connaissent ? Question que je ne manque pas de poser, ce à quoi a galerie répondit un « oui » avec évidence avant que la discussion ne reprenne son cours normalement.

Aoi : Vous êtes rentrés tous en même temps alors ?
Alexy : Oui, je suis même dans ta classe !
Aoi : V-Vraiment ?! Pourquoi tu n'es pas venu me voir hier ?
Alexy : Oh, Armin m'a fait courir dans tout le lycée pour récupérer deux ou trois papiers, j'étais occupé !

Revoir Alexy me fait vraiment plaisir... On est tous allés s'asseoir sur un banc puis Armin et Kentin nous ont rejoins peu après. J'étais au milieu, assise entre Armin et Lysandre. Rosalya se trouvait au bout, du côté de Lysandre et Kentin de l'autre côté. Alexy s'est ensuite assis sur Kentin parce qu'il n'y avait plus de place, c'était assez comique. Malgré quelques râles de la part d'Armin parce que « Y'a trop de lumière dehors ! ». Mais bon, on l'aime comme ça. Ça me fait vraiment du bien de revoir le deux jumeaux.
Nous sommes allés manger, tranquillement, tous les six. Je ne sais pas où Castiel était passé pendant ce temps, lui qui est tout le temps avec Lysandre.

Vient ensuite l'heure de vie de classe. J'ai salué Dake, puis je suis directement allée m'asseoir pour éviter ses phrases bateau qu'il sortirait à n'importe quelle jolie fille. Le bruit commence à arriver petit à petit quand, à la surprise générale, Dake tenta d'attirer l'attention générale de tout le monde :

-S'il vous plaît ! Vous pouvez m'écouter 3 minutes ? Le lycée organise, pour Noël, un voyage scolaire. Le pays a déjà été choisi par les délégués la semaine dernière : votre classe partira au Japon ! Le voyage coûte assez cher donc la direction demande une participation financière de tout le monde...

Je reste bloquée sur le mot « Japon ».. Pourquoi diable ce pays ? Comment ? Et puis, quelle ville ? Nom d'un chien... Le Japon quoi. Voilà quelques années que je l'ai quitté, et le lycée m'y fait retourner ?! La blague. Je lâche un soupir, n'écoutant plus du tout les blablas de Dakota, glissant ma tête entre mes mains pour réfléchir. Bien sur que je suis contente mais... Jamais une fois arrivée je ne voudrais repartir.Je sens quelqu'un me tapoter le dos puis me tourne pour voir qui c'est : Kentin me regardait d'un air un peu inquiet.

-Aoi, ça va ? T'as pas l'air en forme.. dit-il.
-Oh, oui. Ne t'en fait pas.

Je feint un sourire avant de prendre le papier que Dakota nous distribue, puis le survole rapidement : dessus est indiqué le prix et la date du départ ainsi que la date de retour. Je le range tranquillement puis discute avec Kentin le reste de l'heure, celle-ci passant très vite. Nous avons terminé plus tôt aujourd'hui, je pense que je vais en profiter pour sortir un peu en ville. Je sors de la salle seule cette fois-ci puis traverse les couloirs en passant devant la salle des délégués, où j'entre-vois Nathaniel en train de trier des papiers sûrement. Je continue mon chemin sans croiser grand monde, si ce n'est quelques professeurs dont j'ignorais l'existence jusqu'à aujourd'hui. Une fois sortie du bâtiment, je me dirige vers la grille pour sortir, et me poste devant. Je devrais attendre Castiel ? Peut-être.. Je ris en secouant la tête puis commence à marcher dans la direction qu'indique le panneau « centre-ville ». C'est idiot de vouloir l'attendre alors qu'il ne m'accompagnera pas pour faire du shopping ou quelque chose comme ça. Je m'avance donc vers le centre ville puis décide de faire un arrêt au parc alors que je passe juste devant. J'y entre donc, ayant de la chance qu'il y ait du beau temps, puis prend place sur un banc pour réfléchir un peu. Je regarde l'eau de la fontaine devant moi, danser et sauter gracieusement sur le flot de pierre qui l'entoure. Je repense à tout à l'heure... Je vais retourner au Japon. Cette pensée me détache un sourire. D'ailleurs, il faut que je demande à ma mère de mettre l'argent nécessaire sur mon compte pour que je puisse retirer l'argent du paiement. Non, je ne travaille pas. Ma mère m'envoie de l'argent tous les mois pour que je puisse manger et payer les factures. Elle ne sait pas que j'ai un colocataire, ce qui m'arrange quelque part, puisque non seulement ça me fait gagner de l'argent, mais en plus ça m'évite qu'elle me pique une crise parce que « Tu es trop jeune pour t'intéresser aux hommes, aux vrais ! ». Ah.. Je soupire à nouveau puis vois un grand beauceron brun et noir débouler devant moi. Je pose mes yeux dessus puis souris légèrement en me baissant pour lui adresser quelques mots :

- Dis toi, tu as perdu ton maître ? Mh.. C'est quoi ton nom hein ? Comment tu t'appelles ?

Quelques secondes après, c'est une jeune fille bien mignonne, d'environ 7 ou 8 ans qui déboule. Elle est blonde et porte une robe à volants grise et blanche. Ses cheveux sont long et bouclés, ainsi ils flottent sur son dos pendant qu'elle cours vers le chien. Elle est vraiment mignonne.

- Démon ! Démon ! Reviens ici ! crie-t-elle

Je me redresse pour la regarder d'un air interrogatif alors qu'elle reprend son souffle, fatiguée d'avoir couru.

- C'est ton chien ? lui demandai-je.
- Non.. pas tout à fait. C'est celui de mon demi-frère. Il me l'a prêté pour le début de semaine parce qu'il a dit qu'il y aurait du monde chez lui et que le chien devait être loin de là.
- Je vois.. Comment il s'appelle ?
- Il s'appelle Démon. Et moi, c'est Marisa ! s'exclama-t-elle
- Enchantée. //Souris// Je suis Aoi.

Elle a pris place à mes côtés sur le banc et nous avons un peu discuté toute les deux. Elle est toute souriante, ses yeux sont de couleur miel. Le chien est resté calme tout le long de notre discussion : elle m'a expliqué que sa mère avait un fils qui était au lycée ici, mais qu'il avait quitté la maison parce qu'ils ne s'entendent pas du tout. Et elle ne connaît pas son père, elle ne l'a jamais vu. Nous discutons encore un moment quand j'entends une voix qui m'est familière :

- Marisa ?

Je me tournais vers là d'où provenait le son et constatait avec stupeur qui cherchait la jeune fille....

Fin du chapitre 3, partie 2 ♥


Mot de l'auteur ♥ :

Voilà enfin la partie 2 du chapitre 3 ! Je dois dire que j'ai pris pas mal de plaisir à écrire celui-là. Je savais complètement où j'allais et j'ai même rajouté un événement à la fin dont la suite constituera le début du chapitre 4. Sachant que ce qui était juste prévu à la base était le réveil avec Castiel & la rencontre avec Alexy. J'ai rajouté ensuite l'annonce du voyage au Japon, bien qu'elle devait initialement se trouver dans le chapitre 5.  Enfin bref. Je vais arrêter de prévoir des dates de sortie pour mes chapitres parce que je suis tout le temps en retard, je sais juste que le chapitre 4 est entamé, je sais à quoi il va servir. Je n'ai pris énormément de plaisir à écrire les premiers chapitres parce que, comme toujours, j'ai des idées d'événements dans une fiction, mais avant il faut poser le décor et je trouve ça long. Maintenant je suis au coeur du récit donc je suis contente !

Voilà voilà, j'espère que la chapitre vous a plus, bisous sur vos mains. c:♥
Date de publication : 13/03/2014, 18:08

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire