samedi 12 juillet 2014

HoL - Chapitre 2 : Ah ouais ? Problème administratif ?

 
Chapitre 2 : Ah ouais ? Problème administratif ?

Ça y est ! Je me réveille enfin pour mon premier jour !! Je profitais d'abord d'être dans mon lit chaud, gardais les yeux fermés, en me disant que de toute façon, je me réveille toujours avant l'heure normale et que je n'avais aucune raison de me presser.
Et puis d'un coup, je sens quelque chose bouger... Ayant un vague souvenir de la nuit, je tente de me remémorer : je n'ai ni chien, ni chat, ni mouton, ni chèvre, ni poule, ni coq. Bon, finalement j'ai ouvert les yeux et me retrouve nez à nez avec Castiel, en train de me regarder. Choquée, je pousse un petit cri et tombe hors du lit.

Aoi : Qu'est-ce que tu fous là ?!
Castiel : Bah quoi, tu te rappelles pas ?
Aoi : Je suis censée me rappeler de quoi là, hein ?
Castiel : Qu'en pleine nuit tu gueules des trucs dans tous les sens et que tu m'as supplié pour que je dorme avec toi ._.
Aoi : Je criais ? Jamais je t'aurais supplié de dormir avec moi, surtout si c'est pour tomber au réveil.
Castiel : Ouaip', tu gueulais.. La prochaine fois je devrais t'enregistrer.
Aoi : Je disais quoi ?
Castiel : Tu.. J'en sais rien moi ! J'étais tellement dans les vapes que j'ai juste compris que tu voulais que je vienne !

Il s'est mit en colère... Tant pis, je ne vais pas insister et je verrais ça plus tard. Je me relevais alors.

Aoi : Il est quelle heure ?
Castiel : 8 heures.
Aoi : Et les cours commencent à quelle heure ?
Castiel : 8 heures.
Aoi : Tu plaisantes là ?
Castiel : Nan.

Sur l'instant, j'ouvris un placard, pris le peu de vêtements que j'avais pu ranger dedans la veille et courus dans la salle de bain, me préparer. Tant pis pour la douche, ce sera pour une autre fois. Je ressorti de la salle de bain à peine coiffée, même pas maquillée et avec la tenue traditionnelle du « T-shirt + Jean + Converses + Veste », le tout.. en blanc. Je retournais dans ma chambre, Castiel était toujours dans mon lit, encore torse nu.

Aoi : Tu te prépares pas ?
Castiel : Si, si. Descend je te rejoins.

Sans me poser de questions, je descendit les escaliers, et alla fouiller dans la cuisine, pour finir par trouver une petite barre de céréales. Je la glissais dans mon sac et retournais vers l'entrée, où Castiel m'attendais déjà.

Castiel : Bon, y'a pas 36 solutions, tu viens avec moi et tu vas là où je te dis d'aller.
Aoi : Je vois absolument pas pourquoi.
Castiel : Tu sais pas où est le lycée.

Là, il marquait un point. Tant pis je me résignais à le suivre. On sortit dehors, vers ce qui semblait être un garage que mon très cher colocataire ouvrit sans la moindre difficulté. Dedans, on pouvait y observer un bordel monumental, et juste au milieu, une moto noire plutôt grande. Je voyais déjà le tableau, il allait monter sur sa moto et me laisser en plan devant le garage.

Castiel : Tu vas avoir le grand honneur de monter là-dessus.
Aoi : Mais je.. Je sais pas conduire '^'
Castiel : Joue pas les idiotes, je t'emmène.
Aoi : Ah euh.. Ouais.
 
Il sortit brièvement sa moto du garage, l'enfourcha et me fit signe de monter dessus. Il enfila un casque, puis démarra l'engin, laissant le garage grand ouvert. Il allait peut-être revenir. Lorsqu'il commença à rouler, surprise par la vitesse, je m'accrochais rapidement à sa taille, que ça lui plaise ou non. Sur la route, je regardais sans cesse l'heure sur le devant du véhicule, si bien que je me retrouvais la tête sur son épaule à plusieurs reprises. Finalement, nous sommes arrivés dix minutes après. Remerciant vaguement Castiel de m'avoir emmenée, je rentrait en courant dans le bâtiment, jusqu'à trouver une porte avec une plaque où était noté « salle des délégués ». On m'avait envoyé un mail comme quoi je devais m'y rendre pour savoir dans quel classe j'étais. J'entrais dans la fameuse salle, qui se trouvait complètement déserte. Je patientais donc jusqu'à ce que quelqu'un entre. Un grand blond vêtu d'une chemise blanche et d'une cravate bleue surplombant un pantalon raide beige et des chaussures d'homme classique. Ses yeux étaient un peu de couleur miel, et les traits de son visages étaient fins. Mais il devait se demander ce que je faisais ici, vu que je ne suis pas déléguée.

?? : Euh... Je peux t'aider ?
Aoi : Oui.. Non... Enfin.. Je pense.
?? : Je suis Nathaniel, délégué principal des élèves, je suppose que je pourrais te rendre un service, non ?
Aoi : E-Enchantée, je viens d'arriver et.. On m'a dit de me rendre ici pour savoir dans quelle classe j'étais.
Nathaniel : Tu es nouvelle ? Pourtant, personne ne m'a informé de ton arrivée.. Laisse moi vérifier, tu t'appelles comment ?
Aoi : Euh.. Aoi.. Aoi Tanaka.
Nathaniel : Merci. Curieux nom...
Aoi : J'ai euh.. Mon père biologique est japonais.

Bon très bien, il s'en fout, je viens de passer pour une idiote. Tant pis.
Il continua de fouiller dans une pile de papier qui a l'air nettement plus lourde que moi. Il faisait une tête plutôt dépitée quand je me rendis compte qu'il ne trouvait rien à mon sujet.

Nathaniel : Tu es sûre de ne pas t'être trompée d'établissement ?
Aoi : Certaine. On m'a même envoyé un mail disant que je devais me rendre ici pour connaître la classe dans laquelle j'étais affectée.
Nathaniel : Ne bouge pas, je reviens.

Je le vis sortir de la pièce, et moi je restais là, sans bouger. Lorsque j'entendis une sorte d'alarme provenant d'un ordinateur. Je m'en rapprochait et voyait qu'il venait d'être touché par un « Cheval de Troie » visiblement. Je m'assis sur une chaise afin de me retrouver devant l'écran, et trifouillais quelque logiciels et fichiers pour tenter de rétablir le virus. Pendant ce temps, j'entendis des voix dans le couloir, je n'y fis pas attention et continua mon trafic. Je m'en extirpais seulement quand j'entendis la porte s'ouvrir. Je levais la tête aussitôt et aperçu trois personnes. Étonnée, je pouvais reconnaître Lysandre et Castiel, accompagnés d'un espèce de vieux un peu ridé, portant des lunettes et un pull bleu à vomir, qui laissait apparaître une chemise blanche à col retourné en dessous.

Mr. Faraize : Excusez-moi, mademoiselle ? Pourriez-vous m'indiquer où est Nathaniel ?
Aoi : Nathaniel ? Euh, je ne sais pas où il est mais je crois qu'il va bientôt revenir, il y a un problème ?
Mr Faraize : Rien de très grave, j'ai un retard et une facture à faire signer, mais Nathaniel a gardé les coupons depuis la dernière fois.
Aoi : Oh.. Je vois.

J'étais vraiment choquée, de voir mon colocataire et son meilleur ami là, je savais qu'on était dans le même lycée, mais je ne pensais pas les rencontrer de si tôt ! Lysandre avait l'air gêné de se retrouver devant moi.. D'ailleurs je me demande ce qu'il fait là. Il accompagne peut-être juste Castiel.
Après un petit moment de silence, Nathaniel rentra dans la pièce, en regardant ses dossiers.

Nathaniel : Désolé Aoi, je crois que...
Mr. Faraize : Ah ! Nathaniel, enfin !
Nathaniel : Mr. Faraize ?! Je.. Euh.. Un problème ?
Mr. Faraize : J'ai besoin d'un coupon pour une facture et d'un autre pour un retard.
Nathaniel : Ah, je vois. // Son visage devint rapidement sérieux // Quel est le montant de la facture ?
Mr. Faraize : 14,99€.
Nathaniel : Le motif ?
Mr. Faraize : Perte de Manuel Scolaire.
Nathaniel : L'élève concerné ?
Mr. Faraize : Lysandre, ici présent.
 
Mes yeux n'ont fait qu'un tour, lorsque j'ai entendu son nom. Il était là pour une perte de manuel ? C'est tout de même cher par rapport aux sous qu'on donne normalement en début d'année...
Je voyais Lysandre se lever, je le fixais pour essayer de lire une émotion sur son visage. Nos regards se croisèrent, ce qui le fit rougir, à ma grande surprise. J'avais devant moi un Lysandre intimidé bien différent de celui d'hier soir, qui était inexpressif à mon égard. Il s'avançait vers Nathaniel et pris le papier. Il retourna directement s'asseoir juste après.
J'écoutais la suite de la conversation : c'était au tour de Castiel, mais lui, devait juste faire signer ce mot à ses parents.
Quelque chose me traversa l'esprit : si il habite en colocation avec moi.. Il va faire comment pour faire signer ça à ses parents ?
Ça y est, ils repartent.. Nathaniel se dirige vers moi, tout en prenant la parole :


- Je disais donc, je crois que nous nous sommes trompés dans la filière que tu voulais faire, c'est pour ça que je ne trouvais pas ton dossier. Tu as été affectée dans une classe qui est rentrée il y a trois mois dans le registre.


Aoi : Ah.. Et je fais quoi du coup ?
Nathaniel : Tu rentreras normalement dans cette classe jusqu'à ce que le problème soit réglé, c'est une filière générale, donc de toute façon, elle pourra quand même te correspondre.
Aoi : Du coup.... Je devrais me présenter devant la classe ? [ Ce n'est pas que je suis timide, mais un peu... ]
Nathaniel : Je comprend ta timidité, mais ne t'inquiète pas, je suis délégué de cette classe, avec une autre élève, donc s'il y a un soucis, je serais là pour te soutenir. Et puis la classe n'est pas très chargée, nous ne somme que 18 élèves. Mais 19 en tout, car un surveillant du lycée est affecté à notre classe depuis qu'un élève comme celui que tu as vu tout à l'heure, a eu des ennuis avec l'administration.
Aoi : Donc avec moi... Ça fera 20.
Nathaniel : Exactement. Je te ferais visiter le lycée plus tard, pour l'instant tu peux rester ici le temps que la cloche sonne, et j'irais te chercher pour te montrer notre salle de cours.

Il prit quelques documents et reparti en direction du couloir. Je me retrouvais donc, seule dans cette pièce qui m'est étrangère, vu qu'avant je n'avais pas de salle des délégués. Je regardais autour de moi, jugeant que de doute façon, je n'irais pas souvent ici. Autant bien mémoriser une fois l'endroit et puis ne plus avoir besoin d'y retourner après. C'était une grande pièce, avec des tables, quelques ordinateurs y étaient posés. Elles se touchaient toutes et formaient un rectangle. Rectangle qui prenait d'ailleurs une bonne partie de la superficie de la pièce. Dans quelques coins, on pouvait voir des casiers, sans doute ceux des délégués, vu qu'ils doivent avoir trois fois plus de papiers que nous...
Il y avait aussi une photocopieuse, au fond de la salle. Et puis quelques fenêtres, qui donnaient sûrement sur la cour...
Peu après, la cloche sonna. J'attendais sagement Nathaniel, assise sur ma petite chaise rouge. J'entendais les élèves débouler dans le couloir.
La porte s'ouvrit, laissant apparaître un Nathaniel sérieux, me faisant signe de venir. Je me lève, range ma chaise et me dirige vers Nathaniel. Il partit devant, et je le suivais, tel un jeune chien suis son maître. Nous entrons ensuite dans une salle de classe, nommée 3-A.
Nathaniel se dirigea vers un grand mec, baraqué, blond, les cheveux attachés par une queue de cheval courte. Il avait un t-shirt orange, une veste violette qui lui donnait un petit style, et surtout il avait un collier ayant pour pendentif une planche de surf. Ce gars, se dirigeait vers moi.


?? : Salut, moi c'est Dakota, mais appelle-moi Dake. Je suis le surveillant affecté à cette classe.
Aoi : Ah euh, enchantée.
Dake : Donc, je suppose que t'es nouvelle ?
Aoi : Oui, normalement j'aurais pas dû être dans cette classe, mais à cause d'un problème administratif j'ai été affectée ici.
Dake : Toi aussi t'as des problèmes avec l'administration ? Pourtant, une jolie et mignonne minette comme toi n'a pas l'air de faire beaucoup de conneries...
Aoi : N-Non ! Je parle d'un problème de dossier, il a mal été filtré et j'ai été affectée à la mauvaise classe. Et je dois y rester le temps que le problème sois réglé.
Dake : Mmh, d'accord. Tu connais donc déjà Nathaniel ? Je suis mieux que lui.
Aoi : H-Hein ?!
Dake : Je veux dire, l'autre délégué, c'est elle, Melody, si t'as un problème tu peux aussi t'adresser à elle.. // Il détourna son regard //
Aoi : Ah, je vois.
 
Je me tournais vers la classe, puis pris une grande inspiration.

Aoi : Bonjour ! Je suis Aoi, j'ai 16 ans, et je suis nouvelle ici...
 
Bon, heureusement que ce n'est pas le première fois que je me présente. Regardons un peu les élèves.. Tiens ! Il y a Lysandre au troisième rang ! Il est vraiment bizarre.. Il a chaud ou quoi ? '-'

Aoi : Je ne rentre que maintenant à cause d'un problème administratif, et j'ai été affectée à cette classe au dernier moment. J'espère que vous pourrez prendre soin de moi.

Et voilà ma signature ! Je m'incline légèrement, une formule à la japonaise façon Aoi ! [ Pour les cultivés, oui, je sais que la formule est en fait coréenne '-' ] Je regardais Dake, qui prit la parole :
- Bien, tu peux t'asseoir au 2e rang, à côté de Kentin.

J'acquiesçais d'un hochement de tête, puis alla m'asseoir aux côtés de ce fameux Kentin.


- Salut, je suis Kentin, me dit-il en souriant.


Aoi : Enchantée, dis, c'est quoi comme cours en fait, vu que je viens d'arriver...
Ken : On est en vie de classe, t'inquiète pas t'as rien à faire, c'est Dake qui dirige ce cours, donc en général, on fait rien.
Aoi : Ah.. Je vois.
 
Le cours se continua ainsi, moi parlant avec Kentin, Dake en train de lire. Alors que j'étais en pleine discussion sur la couleur des dinosaures, la cloche se fit entendre. Toute la classe s'est levée, et est partie dans des bousculades interminables. Kentin se levait en me faisant signe de le rejoindre, ce qui je fit immédiatement, voyant que j'étais la dernière à me lever.
Nous sortions dans la cour, je me fis tout de suite aborder par des filles, qui étaient probablement dans ma classe. Elles se présentèrent chacune leur tour. Elles étaient 5 : Rosalya, Kim, Violette, Iris et Melody.
Kentin était déjà partit, du coup, j'entamais une discussion avec les filles. Elles m'ont beaucoup parlé des habitudes dans le lycée, des choses banales...
Après les événements du matin, le reste de la journée se passe normalement, au déjeuner, j'ai mangé avec les filles, tout ça. Pendant les cours de l'après midi, je suis restée à côté de Kentin.
Enfin bref, la dernière sonnerie, qui elle, annonce la fin des cours, se fait entendre. Je me rend devant le lycée avec Violette, pour attendre son bus avec elle.

Violette : T-Tu est sûre que ça ne te dérange pas ?
Aoi : Mais oui j'en suis sûre ! De toute façon, j'attends Castiel, et j'ai l'impression qu'il est pas prêt de sortir.
Violette : C-Castiel ?! I-Il t'a fait quelque chose ?
Aoi : Non, il doit juste me ramener à l'appartement.
Violette : T-Tu habites avec lui ?
Aoi : Ne le dit à personne, mais.. Oui, c'est mon colocataire.
Violette : Ah.. O-Ok.

Peu après, un silence typique du malaise s'est installé. Le bus de Violette est arrivé, je lui fis signe de la main, avant de retourner près de la grille, guettant l'arrivée de Castiel.
Quelques minutes passent, je ne vois toujours pas Castiel arriver.
C'est alors qu'une grande blonde m'aborde, suivie de deux filles.

?? : Non mais ça va pas de mentir sur le dos de Castiel !
Aoi : P-Pardon ?!
?? : Tu sais très bien de quoi je parle, tout le monde sait que Castiel vit avec moi ! Pas la peine de dire que t'es sa colocataire en croyant que tu vas devenir populaire, tu rêves là !

J'étais bouche-bée, c'était quoi ça ? Une fille vient me voir en disant qu'elle habite avec mon colocataire...
Je ne bougeais pas, tandis que je vis une main saisir l'épaule de la blonde, et la pousser brusquement. Lorsqu'elle fut décalée, je pouvait voir un Castiel, tout essoufflé. Il avait couru ou bien.. ? Enfin bref, il me prit par le poignet , sans rien dire, puis traça vers sa moto, enfila son casque et enfourcha son destrier de métal. Même chose que ce matin, il me fit signe de monter, ce que je fit sans obligeance. J'entourais sa taille, puis mis ma tête sur son épaule, non pas pour regarder l'heure, mais pour narguer sa pseudo-colocataire, qui avait soit dit en passant, les yeux ébahis.
Castiel démarra, et nous voilà, après dix minutes de route, à l'appartement. Sans rien dire, je me dirige vers le pseudo-salon. Je posais mon sac puis pris place sur une chaise. Je profitais d'un petit moment de détente jusqu'à ce que l'on sonne à la porte.
Contrairement à la première fois, c'est Castiel qui alla ouvrir. J'entendis deux voix d'hommes, l'une était forcément celle de Castiel, donc l'autre, devait être celle de Lysandre.
Je ne me levais pas, et sortit simplement un livre de mon sac, que j'entamais sans précédent.
Castiel et Lysandre entrèrent dans la pièce, puis ils s'assirent en face de moi. C'est alors que Castiel entama la discussion :
- Alors, cette journée ?

Aoi : Euh, banale, je me suis présentée devant la classe, rien de spécial.
Castiel : Ah ouais ? // imitant la voix d'Aoi // J'espère que vous pourrez prendre soin de moi // baisse la tête, faisant mine de s'incliner //. A mourir de rire.
Aoi : Hein ?! T-T'étais là ?!
Castiel : Bah ouais, je savais même pas que t'allais être dans notre classe, finalement, c'était marrant.
 
Lançant un soupir, je me souvint de ce matin, dans la salle des délégués, ayant décidé de contre attaquer je lançait :
- Bah tu faisait pas le fier, ce matin !

Je vis à ma droite, Lysandre baisser les yeux, il devait certainement avoir honte...

Castiel : Ah ouais ? Bah toi alors, tout à l'heure ! Devant Ambre tu disait rien, t'avais juste l'air traumatisée !
Lysandre : Je crois... Que vous devriez vous calmer. Si, on faisait à manger plutôt.
Castiel : T'as raison, j'en ai marre de ce chou à la crème périmé, là.

J'avais bien entendu ? Chou à la crème... périmé ?! Non seulement c'était pas très fin, mais en plus j'imaginais beaucoup trop facilement le chou à la crème tout vert parce qu'il est périmé... Pauvre moi.
Tant pis, la soirée passa, on a finalement mangé dans la semi-bonne humeur ( à cause de quelques réflexions rabat-joies de Castiel... ). Finalement, Lysandre est parti au bout de deux bonnes heures. C'est ainsi que, sans même prévenir Castiel, j'allais me coucher.

Fin du chapitre 2 ♥ 

 Mot de l'auteur : 

 
 Voilà le second chapitre de cette fiction,  chapitre qui a mit du temps à sortir. Je tiens d'ailleurs à m'en excuser, mais j'était en fait partie une semaine en Alsace, et je n'ai pas pu écrire du tout depuis début Août.
 
 On découvre donc dans ce chapitre, le lycée dans lequel notre héroïne va évoluer. Aoi rencontre de nouvelles personnes et même trois autres garçons : Dake, Kentin et Nathaniel. 
 
 Le chapitre trois a vraiment du mal à avancer, et je fais tout ce que je peux pour le débloquer. C'est pas que je suis en manque d'inspiration, mais j'ai vraiment l'impression d'avoir glissé sur quelque chose sans m'en être rendue compte. ;;
 
 Pour finir, je dirais que ce chapitre est un des chapitres " Transition " qui permettent de mieux comprendre le déroulement futur de l'histoire. Je trouve ça super long en fait. Il faut que je fasse au moins 3 chapitres ( dont un avec deux parties. ) pour arriver au cœur même de l'action et également, au but de la fiction.
 
Brefouille, je vous nem à la mayonnaise ou à votre sauce préférée ♥
Bisous sur vos joues !

Date de publication : 13/08/2013, 14:26

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire